Marx, Engels et la IIIe République

8,00

Rupture de stock

Description

Une fois la Commune écrasée, quelles perspectives pour la France ? Soucieuse de limiter les tensions sociales, une partie de la bourgeoisie dominante et du milieu politique dirigeant penche pour l’instauration de la République – solution que favorise discrètement Bismarck. De leur côté, Marx et Engels s’emploient à organiser le soutien au régime républicain qui, à leurs yeux, offre au mouvement ouvrier démantelé les meilleures conditions de sa réorganisation. Leur attention se porte en m?me temps sur la constitution d’un authentique parti ouvrier et sur la difficile naissance de la République. Après la mort de Marx en 1883, Engels réagit face au boulangisme et au scandale de Panama. Sa préoccupation première : trouver pour le mouvement ouvrier le moyen de protéger l’institution républicaine sans se mettre à la remorque des radicaux, ni taire les insuffisances de la démocratie parlementaire. Engels sera enfin l’observateur actif de l’alliance franco-russe dont il perçoit le danger…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.